Vous trouverez ici des "archives "concernant l'équitation "éthologique" ou "naturelle" que j'ai pratiquée de longues années publiquement, accumulant un savoir dont je discute volontiers et que j'essaye d'améliorer en permanence.

 

Attention : Je ne propose plus de stages d'équitation éthologique, cette page est simplement destinée à me présenter, à vous renseigner sur ma conception de la communication et de l'éducation des chevaux.

 

 

Magali, portrait et parcours

Je suis amoureuse folle des chevaux depuis mon plus jeune âge, et je leur consacre ma vie.

Une grande partie de mon savoir actuel vient donc de l'expérience, de l'observation et de l'enseignement transmis directement par mes compagnons à crinière, dont j'ai élevé plusieurs génerations à la maison depuis mon adolescence. Les voir vivre et interagir au quotidien, en troupeau, me faire comprendre d'eux, les soigner, répondre à leurs attentes et à leurs besoins, tout cela m'a infiniment appris.

 

Les méthodes des chuchoteurs américains,adaptées à ma propre sensibilité, sont venues il y a une trentaine d'années m'apporter une technique solide,et une révelation : la monte sans mors en toute sécurité, par un travail préalable approprié.

 

J'ai aussi emprunté certains concepts aux spécialistes de l'équitation d'exterieur et de randonneurs au long cours, appris lors de stages, de rencontres ou de lectures.

 

Je me tiens en permanence au courant des dernières découvertes ou experiences scientifiques, qui nous en apprennent encore plus sur notre merveilleux compagnon : le cheval.

 

J'ai proposé pendant une grande période de ma vie des stages individuels aux cavaliers-propriétaires et à leurs chevaux, j'en ai retiré une immense satisfaction, et j'ai encore beaucoup progressé.

 

Philosophie et méthode de travail

J'ai toujours considéré chaque cheval comme un individu à part entière, avec sa propre histoire, sa propre sensibilité. A ce titre, je n'aime pas employer une "méthode" pure et dure, je prefère m'en inspirer mais ajouter mon propre affect, ressenti et experience. J'essaye de le comprendre et de me mettre à sa place, sans projeter d'à-priori.

Une bonne dose d'humilité est nécessaire dans cette approche, sinon un jour, un cheval aura vite fait de vous  ramener à votre juste place...

Je commence donc une séance par un "bonjour", vocal et tactile. Pas de join-up ni de travail en liberté en chassant d'emblée. Et j'observe. Ce qui determinera l'ordre dans lequel j'aborderai la suite du travail.

Lorsque je considère que la relation au sol est satisfaisante, que mon élève comprend mes suggestions et y réponds volontiers, avec entrain et legèreté, qu'il est en confiance avec moi et qu'il me respecte, alors seulement je passe au travail monté.

Mon credo est la monte sans mors, en simple licol de corde, rênes longues avec un "contrat d'allures" (Je te laisse toute la longueur de rênes, mais tu ne dois pas changer d'allure si je ne te le demande pas, ni de direction") Ma sécurité est assurée par de parfaites flexions latérales obtenues fluidement depuis toutes les allures, et un désengagement des hanches dans les cas les plus réticents... Monter en licol, ce n'est pas virer le mors, laisser juste le licol et yahooo ! Il y a un travail sérieux et indispensable en amont.

J'ai beaucoup travaillé de jeunes chevaux de loisirs, et les stagiaires qui venaient chez moi me faisaient confiance pour le debourrage et les premières sorties en exterieur de leurs partenaires équins, c'est devenu au fil du temps presque une spécialisation. J'adore les jeunes chevaux, leurs progrès rapides, leur regard pétillant lorsqu'ils comprennent un exercice, et leur bonne volonté magnifique pour l'executer. Personne de devrait avoir le droit de "bousiller" cela.

J'ai aussi aidé à retablir une relation agréable entre deux êtres qui ne se comprenaient pas, ou plus, et j'en ai retiré une très grande satisfaction personnelle.

Ma passion c'est partager les grands espaces avec un cheval que j'aime et qui m'apprécie, le rond de longe n'est pour moi qu'un outil merveilleux pour établir cette relation privilegiée par des exercices spécifiques, pas une fin en soi.

Aujourd'hui je profite à fond de mes propres partenaires,avec un plaisir toujours renouvelé.

 

 

Bons moments de stages, en images...

Les progrès d'une stagiaire, en 5 stages individuels

Lorsqu'elle me demande de venir l'aider à domicile, Marie-Pierre est un peu dépassée par ses deux chevaux aux tempéraments opposés : Steyn, le Frison, est brutasse, têtu, frondeur, irrespectueux et il utilise sa force pour n'en faire qu'à sa tête. Cheyenne, la jument appaloosa, est douce, peureuse et réactive.

Regardez comme des exercices semblables, mais adaptés à leur caractère par leur "leader en formation", ont amené ces deux chevaux à un comportement poli et coopératif, en une cinquantaine d'heures de coaching. Marie-Pierre a appris à s'affirmer avec détermination avec Steyn, et à rassurer sa jument en se montrant fine mais constante dans ses demandes : Elle ne pouvait pas mieux progresser, avec ces deux chevaux aux antipodes...

Steyn au début : "Non,et encore non, Je m'casse!"

Cheyenne au début : " J'ai peur, je me crispe"

Progrès spectaculaires : Confiance, calme, bonne volonté dans tous les exercices

Et le top du top, pour finir : Travail en liberté à 2 chevaux

Quelques moments de travail personnel